Nouvel article

269 Views

Kira et les conciliabules 


Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et surtout par ses chats.

1ff9a5f8300f270ab327871e79b7a46e

« Quel honneur ! Notre estimé confrère Le Monde avait délégué une envoyée spéciale, dimanche dernier, pour suivre l’élection sénatoriale dans notre cher département. La journaliste Sylvia Zappi n’a pas fait le voyage pour rien. « Dans le Lot, tractations, bon repas et mauvaises surprises » a-t-elle titré le lendemain. « Alors qu’ils pensaient avoir bordé l’élection, les sénateurs sortants, ralliés au macronisme, ont mal jaugé l’humeur des élus de base » a-t-elle encore analysé. Et de fait, au final, si le sortant « Jean-Claude Requier (qui) sait faire avec sa faconde joyeuse et sa bouille rebondie de bon vivant » (Sylvia Zappi dixit) a été réélu dès le premier tour, ayant « su montrer son affection pour Macron, tout en affichant sa fidélité radicale », le second tour a souri pour quelques voix à la socialiste Angèle Préville. Soutenue par M. Requier et par M. Miquel, Agnès Simon-Picquet, officiellement labellisée par le parti présidentiel, n’aura donc pas pris le train… En Marche pour le palais du Luxembourg. Paradoxe lotois (système électoral oblige) : c’est une socialiste qui avait soutenu Benoît Hamon à la présidentielle qui a créé la surprise en septembre alors que la gauche traditionnelle avait été laminée lors des législatives de juin.

300x38

« Et encore, tu n’as pas vu que dans un tweet, Sylvia Zappi avait annoncé son reportage en parlant, dans le Lot, de politique à l’ancienne » glisse Kira, ma protégée féline, que le papier du Monde a bien fait rire. « Il faut dire que la description de cette journée électorale jalonnée de conciliabules, discussions mêlant politique et rugby sans compter un solide repas en guise de mi-temps n’était pas sans rappeler les heures fastes de la gauche cassoulet » conclut ma belle tigresse.  Sur ce, quelques jours plus tard, Medialot nous apprenait que dans le Lot, la société Enedis faisait appel à un drone pour visiter et inspecter ses lignes électriques. « On pratique ici encore de temps à autre la politique à l’ancienne, mais la modernité nous rattrape » a conclu Kira avec philosophie et pragmatisme.  Certes. Mais ces jours-ci, je trouve que Kira s’intéresse drôlement aux drones. Je la soupçonne d’imaginer je ne sais quel stratagème pour se faire livrer ses croquettes à domicile via la voie des airs. Le XXIème siècle sera gourmand et gourmet ou ne sera pas, comme n’a pas dit André Malraux. »

ambulot-428x60

article

Récemment Publié

»

Rugby : La passe de trois pour Luzech

L’USL a gagné à Saint-Jory. Un final de fou et au bout la ...

»

Laburgade-Lalbenque : Inaugurations en série

Elles ont eu lieu le 18 novembre. Laburgade a ouvert le bal des ...

»

Rugby : Plus rien n’arrête le COC

Les hommes de Joël Lavergne et Philippe Bouton ont gagné face à ...

»

Rugby : Le GSF s’incline à domicile

Les Rouge et Noir ont perdu face au leader de la poule. 19 à 3 aux ...

»

Cahors Rugby l’emporte à Lévézou

Les Ciel et Blanc décrochent leur première victoire à ...

»

Cahors : Anniversaire de feu au Coin des Halles

DJ Fanou a enflammé l’établissement qui fêtait ses 6 ...

»

Rugby : Les jeunes lotoises en force

Les – de 15 ans étaient sur le pont à Cahors. Samedi 18 ...

»

Cahors : BD concert au théâtre

Le spectacle « Au vent mauvais » est à l’affiche le mercredi ...

»

Rugby : Match au sommet à Castelnau-Montratier

Le COC reçoit Espalion ce dimanche 19 novembre. Gros morceau pour ...

Menu Medialot