Nouvel article

1394 Views

Gourdon : L’arrêt des travaux du tour de ville qui fait des vagues…


Municipalité, commerçants et l’association « Ne touchez pas à nos platanes » n’ont pas tardé à réagir…

« Ce n’est pas moi qui arrête les travaux de revitalisation du tour de ville de Gourdon. C’est le recours en « référé-suspension » intenté par l’association « Ne touchez pas à nos platanes », hostile au projet, qui a, par ordonnance du 28 novembre, suspendu l’autorisation nécessaire à la poursuite des travaux prévus initialement jusqu’en juin 2018. La justice se donne le temps de « juger au fond » le dossier avant d’émettre un avis sur le bien-fondé de la requête de cette association. Cela peut prendre plusieurs mois. Les entreprises s’activent d’ores et déjà à mettre en sécurité et baliser le chantier qui restera en l’état jusqu’à la décision du tribunal administratif. On élabore aussi un dossier pour le remettre au Conseil d’Etat » explique Marie-Odile Delcamp, maire de Gourdon.

article

Une décision que déplore l’association de commerçants Gourdon Dynamic : « L’association « Ne touchez pas à nos platanes », a déposé un recours en référé qui a conduit à l’arrêt du chantier de revitalisation du tour de ville sud de Gourdon. Nous déplorons cette situation, qui met en péril la santé de nos commerces, et, nuit à l’image de notre ville. Nous souhaitons que le projet entériné, soit mené à son terme, et ce, dans les délais prévus. Après une large concertation publique, le projet a été accepté de façon démocratique, et, les travaux ont pu commencer. Par conséquent, nous demandons à l’association « Ne touchez pas à nos platanes » de bien vouloir retirer son recours, et surtout de cesser de s’exprimer en notre nom ! » »

300x38

Philippe Cabanès pour l’association « Ne touchez pas nos platanes » communique : « Madame le maire vient de prendre la décision d’interrompre les travaux à la suite du jugement rendu le 28 novembre par le tribunal administratif de Toulouse et d’attendre qu’il juge au fond et se prononce sur le bien fondé de la requête de notre association. Cette décision est lourde de conséquences. Madame le maire n’a pas la maîtrise du temps judiciaire et prend le risque de se voir condamner une nouvelle fois par le tribunal administratif. La CCQB qu’elle dirige et qui est partie prenante a vu tous ses moyens de défense rejetés et a été condamné à verser 800 euros de dommages à notre association. Au lieu d’attendre et de dresser les commerçants contre notre association en profitant de leur légitime inquiétude, de diviser les Gourdonnais, de persister dans son entêtement et son absence de dialogue récurrent, madame le maire ferait mieux de jouer son véritable rôle : rassembler et écouter. Nous lui proposons de revenir sur la voie de la raison et du bon sens en nous rencontrant dans les délais les plus brefs : riverains, commerçants, et Gourdonnais pour élaborer un projet digne de ce nom. La balle est dans son camp. »

ambulot-428x60

Photo d’illustration capture d’écran site de la mairie de Gourdon

Récemment Publié

»

Tennis Club de Cahors : Un dimanche difficile pour les équipes féminines

Les joueuses ont souffert. Ce dimanche de fête des mères ...

»

Cahors Handball : Direction la finale pour les – de 18 ans féminines

Elles ont gagné leur ticket au terme d’un match longtemps ...

»

Cahors : Asaf Avidan, Katcross, Chinese Man, KKC Orchestra… à Let’s Docks !

Joli programme pour le festival qui se déroulera du 6 au 9 ...

»

Les petits de Cahors Rugby remportent le tournoi de Montech

3 catégories étaient engagées. Samedi 26 mai, l’école de rugby ...

»

Pradines : Rififi à Salapissou

Une association de riverains se mobilise. « A Pradines, un garage ...

»

IGP Côtes du Lot : Les coups de coeur des « Rosés au Féminin »

La dégustation a eu lieu cette année à l’hôtel du ...

»

Un beau samedi pour les jeunes du Tennis Club de Cahors

La journée s’est achevée par une animation. Ce samedi, les ...

»

Cahors : 500 personnes au rendez-vous de la « marée populaire »

La manifestation s’est achevée à la gare. Ils étaient 500 à ...

»

2 apprentis charcutiers de l’école des métiers du Lot en Finlande !

Ils ont même fait la une du journal local. Grâce au dispositif Ap ...

Menu Medialot