Nouvel article

1205 Views

Département : malheur aux absents et des efforts pour les associations et le BTP


La séance du Conseil départemental s’est tenue ce jeudi 30 avril.

Le menu n’avait rien d’emballant (règlement intérieur, subventions aux associations…) et pourtant. Dans un premier temps, Serge Rigal, le président du Conseil département, a durci le règlement. Le credo est simple : malheur aux absents. Ainsi, un abattement de 10 % sur l’indemnité des élus sera désormais appliqué pour trois absences constatées au cours d’un trimestre. Cette nouvelle disposition vient s’ajouter à celle prise récemment par les élus, à l’unanimité, visant à réduire leurs indemnités de 10 %. « On est élu, on doit être présent. C’est l’engagement que l’on a pris » a-t-il indiqué. Deuxième point, le soutien aux associations est maintenu malgré la conjoncture, avec une enveloppe globale qui s’élève à 1,3 million d’euros.

60 % des marchés attribués aux locaux

Et enfin, Serge Rigal a rappelé « toute l’attention que porte le département à la commande publique » avec une redistribution de près de 20 millions d’euros pour les entreprises locales : « Les marchés publics sont très encadrés et nous devons être irréprochables mais en parallèle, nous devons rester attentifs aux contraintes des entreprises. C’est dans ce cadre que j’ai demandé à notre administration de proposer des cahiers des charges réalistes, où les services et prestations demandées soient simplement et clairement décrits. Je tiens également à ce que la chasse aux offres anormalement basses soit poursuivie. A défaut d’être détectée, ce type d’offre «  tue » la concurrence et, en plus, génère des coûts initialement cachés et réclamés après, souvent quand les prestations sont faites, c’est le cas de le dire, « au rabais ». Le département a signé à ce titre, en 2013, une charte avec trois organisations professionnelles lotoises : FBTP, CAPEB, Syndicat des architectes. C’est important de s’expliquer, de dialoguer avec les entreprises, les organisations professionnelles. Tout en s’inscrivant dans le respect du code des marchés, le département doit porter une attention permanente au tissu économique local. Comme meilleure preuve, en moyenne, chaque année, le secteur lotois du BTP bénéficie, entre 55 et 60 % des marchés attribués. » Le message est passé.

Récemment Publié

»

Cahors : C’est l’effet papillon rue du Portail Alban et place de la Libération

Les cerfs-volants donnent de la couleur à la rue. « Nous avions ...

»

Aurélien Pradié, grand défenseur de la chocolatine à l’assemblée nationale

Le député du Lot a déposé un amendement afin d’inscrire ...

»

Transport d’organe en urgence : Un coeur escorté par la gendarmerie du Lot entre Cahors et Toulouse

Les faits se sont déroulés ce 23 mai. Mercredi à 18 h 10, les ...

»

Cahors : Les 30 minutes gratuites de stationnement enflamment les débats au conseil municipal

La séance a eu lieu le 22 mai. 15 délibérations à se mettre sous ...

»

Cahors : Le jeudi tradition « Au P’tit Bouchon » s’ouvre au monde

Coup d’envoi place Rousseau ce jeudi 24 mai. « Le jeudi ...

»

Les tablettes arrivent dans les collèges lotois

Elles peuvent concerner toutes les disciplines. Ces dernières ...

»

Cieurac : Menu spécial fête des mères à la Table de Haute-Serre

Rendez-vous ce dimanche 27 mai, à midi. Exceptionnellement, Allan ...

»

Villesèque-Trébaïx : Mario Chichorro invité d’honneur d’Artitude

La manifestation aura lieu les 25, 26 et 27 mai.  « On a voulu ...

»

Cahors Handball : Maintien et phases finales régionales pour les jeunes à Cabessut

Les seniors ont fini leur saison et les jeunes vont jouer le week-end ...

Menu Medialot