Nouvel article

1704 Views

Cahors : MétamorphoseS, création magnétique de Nathalie Bénac et Nora Turpault


150 danseurs ont transporté le public.

final1

Puissance d’interprétation. Grâce et émotions. Gestes pleinement vécus par les danseurs. Des visages authentiques qui racontent la transformation. Des corps incarnés qui vivent le geste. Un public captivé, attentif, qui sait réagir. Pendant ces trois spectacles joués à guichet fermés, MétamorphoseS nous a embarqués ! Plus qu’un spectacle de fin d’année restituant le travail technique réalisé en cours de danse pendant l’année, on a assisté à une véritable création chorégraphique qui associe recherche du mouvement, créativité des costumes, jeux d’images vidéo et littérature. Tout est pensé et choisi avec soin.

DSC08365

Avec sa voix suave, la présence de la comédienne Cécile Caminade, a donné un relief tout particulier à cette création. En endossant le rôle du personnage principal, elle raconte le parcours d’un personnage principal qui se souvient et qui raconte à partir de son expérience tous les cycles de transformation qu’il a pu vivre, observer, découvrir, de vie en vie.

DSC07798-2

Le Traces Ballet Junior a livré une version bouleversante du Lac des cygnes avec ses 8 cygnes noirs et un cygne blanc en quête d’absolu. La danse classique a été l’honneur avec un Carmina Burana et un Ave Maria qui ont réuni 24 interprètes adultes des cours classiques supérieurs. Les tous jeunes enfants nous ont aussi charmés avec « de la chrysalide au papillon », « dans la peau d’un léopard » et ont pris beaucoup de plaisir à être sur scène.

bandeau_medialot

C’est un spectacle très riche à plusieurs point de vues : chaque chorégraphie a du sens et fait écho à celle qui la précède et à celle qui la suit. Chaque mot projeté ou prononcé est choisi. De la danse contemporaine à la danse classique, en passant par la danse jazz, le Hip hop, la danse orientale, tribale et aux claquettes, les danseurs maîtrisent plusieurs esthétiques de corps. Et c’est riche. La portée symbolique des chorégraphies avec « le mythe du Phénix », « Sur les traces de Siddartha » ou encore « Calligraphie des corps » fait résonner ensemble des corps, des mots, des images et surtout des sensations. Sur scène, on voit que les danseurs, qu’ils soient enfants, adolescents ou adultes, partagent le plaisir et la liberté de danser. Un final, tout en blanc, où se lit sur chaque visage la joie d’être ensemble.article

Rendez-vous les 1er et 2 septembre au Centre Chorégraphique Nora Turpault 384 Chemin des Pierres pour les journées portes ouvertes.

300x38

Infos : 06 86 87 08 15

Photos : Martin Taburet et Manu Picado

Récemment Publié

»

Cahors : BD concert au théâtre

Le spectacle « Au vent mauvais » est à l’affiche le mercredi ...

»

Rugby : Match au sommet à Castelnau-Montratier

Le COC reçoit Espalion ce dimanche 19 novembre. Gros morceau pour le ...

»

Saint-Céré : L’Excellence, une nouvelle fois au rendez-vous !

La filière artisanale était sous le feu des projecteurs le 17 ...

»

Le Vigan : Soirée jazz à l’espace Jean Carmet

Elle aura lieu ce samedi soir, à 20 h 30. L’espace culturel Jean ...

»

Cahors Handball : La place de lanterne rouge en jeu

Déplacement à Bruguières pour les Ciel et Blanc. Après la ...

»

Kira et les canotiers 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Cahors Rugby : Transformer l’essai à Lévézou-Segala

Les Ciel et Blanc veulent faire fructifier leur victoire décrochée ...

»

Rugby : Le GSF veut faire chuter le leader au Calvaire

Les Rouge et Noir reçoivent Vichy ce dimanche 19 ...

»

Vayrac : Conférence-débat « Paroles d’architectes : Habiter le patrimoine et le paysage aujourd’hui, quelles qualités architecturales ? »

Elle aura lieu le samedi 18 novembre, à 17 h. En partenariat avec ...

Menu Medialot