Nouvel article

1445 Views

Accidents de parapente : les pompiers sur le pont


Une journée de formation s’est déroulée le 25 avril dernier.

Les pompiers du Lot interviennent en moyenne une à deux fois par an pour des accidents de parapente. Ces derniers se caractérisent pour la majorité par des atterrissages en catastrophe à la cime des arbres. L’équipe du GRIMP (Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieux Périlleux) des pompiers du Lot a donc souhaité organiser une journée d’information et de formation autour de cette thématique et des spécificités liées à ce type d’intervention. Elle s’est déroulée samedi 25 avril dernier à Luzech.

GRIMP3

Dans ce genre de secours, l’équipe GRIMP est bien souvent engagée dans un second temps, une fois que les premiers intervenants sur site constatent qu’ils ne sont ni équipés, ni formés pour prendre en charge une victime suspendue à plusieurs mètres du sol. Il lui a donc paru intéressant de réunir les sapeurs-pompiers affectés dans les centres d’incendie et de secours proches des aires de décollage et des parapentistes professionnels afin de dispenser quelques conseils d’actions réflexes à mettre en œuvre en présence de ce type d’accident. Gérer la prise au vent de la voile lorsque cela est possible, comprendre la composition des différents types de sellettes (harnais des parapentistes) afin de libérer la victime ou de la sécuriser, tels ont été quelques-uns des sujets traités.

Le comité départemental associé

Roland Besombes, président du comité départemental de vol libre accompagné d’un élève moniteur fédéral  a profité de l’occasion pour préciser que le département du Lot compte trois clubs de parapente, quinze sites de décollages homologués et quelques 200 licenciés. Il a également rappelé que la grande majorité des accidents ont pour origine le facteur humain. Bien se former et utiliser du matériel adapté à son niveau de pratique et aux conditions climatiques sont les conseils qu’il prodigue d’ordinaire aux candidats qui souhaitent vivre le grand saut.

GRIMP1

Toute la journée les membres de l’équipe GRIMP ont également procédé à des cas concrets en utilisant différentes techniques de prise en charge de victimes de ce type d’accident. Une journée d’échanges très instructive à laquelle ont participé des sapeurs-Pompiers des CIS de Luzech, Prayssac, Cahors, Castelfranc et Catus. L’équipe GRIMP compte bien renouveler prochainement ce type de sensibilisation auprès des CIS du nord du département.

Photo : © François Gomez-Les Pompiers du Lot

Récemment Publié

»

Mobilisation lotoise pour sauver l’enseignement de l’Occitan

Un bus est organisé pour aller manifester à Toulouse. Pour ...

»

Cahors : Soirée années 90 au Coin des Halles le 23 février

DJ Lionel sera aux platines. Que la fête recommence au Coin des ...

»

Cahors Rugby et Christian Gajan, c’est fini

L’intérim est assuré par Christophe Jarosz et Manu ...

»

Rugby : Gourdon XV veut retrouver du plaisir

Les Rouge et Blanc reçoivent Arpajon. «Arpajon fait partie des ...

»

Thégra : Succès pour le débat cantonal

Une seconde soirée est annoncée à Bio. Des élus, en coopération ...

»

Rugby : GSF – Lacapelle-Marival, le Grand Figeac en fête

Ce dimanche, c’est jour de derby ! « Ce sera une belle fête ...

»

Sibelle et les cahiers de Gigouzac 

Chaque samedi, l’actualité lotoise vue par Philippe Mellet et ...

»

Salon de l’agriculture 2019 : Un stand « Oh My Lot ! »

La manifestation se déroulera du 23 février au 3 mars. Ce 15 ...

»

Aurélien Pradié dépose une proposition de loi pour les sans-abris 

Elle a été co-signée par 37 députés. Le député du Lot, ...

Menu Medialot